Monuments du Souvenir

Le 24 septembre 1982, Edmond Playoust, Maire de la commune de Pleudihen sur Rance, a évoqué le souhait de voir édifié un monument concernant l’Adjudant Louis SELLIN mort en déportation.

Un monument en granit rose de Perros-Guirec fut érigé en sa mémoire sur une place qui porte désormais le nom de « Place Louis Sellin ».

Emile Bouétard
Caporal dans les Free French Paratroops
6 juin 1944
Premier de tous les soldats alliés à mourir pour notre libération

Emile Bouétard est inscrit sur le monument aux morts civil et sur celui de l’Eglise.

Le 23 octobre 1981, le Maire de Pleudihen sur Rance, Edmond Playoust, demande au Conseil Municipal de l’autoriser à proposer à la famille Bouétard d’honorer la mémoire de Monsieur Emile Bouétard, mort le jour du débarquement au cours du parachutage de Plumelec, en érigeant un monument à sa gloire.

Un monument en granit des « Croix Saiget » fut érigé à l’embranchement de la RD 29 et de la voie de « Pellan », non loin de son lieu de naissance, et inauguré le 21 octobre 1984 en présence d’une assistance nombreuse.

Emile Bouétard, enfant de Pleudihen sur Rance, est connu pour avoir le triste privilège d’être le premier de tous les soldats alliés mort au combat au cours de l’opération OVERLORD, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Engagé dans les parachutistes de la France Libre, habité d’une volonté, d’un esprit de liberté et d’un patriotisme hors du commun, Emile Bouétard s’est engagé et s’est sacrifié pour sauver sa famille et son pays.

« Il ne savait pas Emile que quelques dizaines de minutes après avoir rejoint sa Bretagne, surpris avant d’avoir même pu esquisser une défense, au cours d’un combat inégal et inattendu, il entamerait la longue liste de ceux qui allaient donner leur vie pour que notre pays retrouve sa liberté… Il ne savait pas que sa mort héroïque deviendrait, cinquante ans après, un formidable symbole et servirait d’exemple aux générations futures. Mais je crois qu’il savait, au moment où il foulait à nouveau le sol de sa Bretagne natale que la France était sauvée. »

Georges Caïtucoli
Secrétaire Général de la Fondation de la France Libre

Une biographie d’Emile Bouétard a été éditée par Monsieur François Souquet .