Jumelée avec Herschbach en Allemagne

Environnement

Évènement à venir

Un commentaire pour " Environnement "

  1. […] / La Cale de Mordreuc Bâtie en 1876-78. Avant le barrage de la Rance et la création d’une digue maçonnée (1966), aux grandes marées, l’eau envahissait les rues du bas de Mordreuc. Chacun devait protéger […]

  2. […] Retrouvez la liste des arbres des générations et leur implantation depuis 2006 […]

  3. […] / La Cale de Mordreuc Bâtie en 1876-78. Avant le barrage de la Rance et la création d’une digue maçonnée (1966), aux grandes marées, l’eau envahissait les rues du bas de Mordreuc. Chacun devait protéger […]

  4. […] / La Cale de Mordreuc Bâtie en 1876-78. Avant le barrage de la Rance et la création d’une digue maçonnée (1966), aux grandes marées, l’eau envahissait les rues du bas de Mordreuc. Chacun devait protéger […]

  5. […] A la fois haut lieu de l’histoire pleudihennais et site naturel exceptionnel, Mordreuc est un de ces beaux petits villages à découvrir. Nous vous y invitons avec cette balade d’environs 2h « Le sentier du Littoral ». […]

  6. […] la fermeture de l’estuaire par le barrage (cf Pleudihen Hier et Aujourd’hui), on pouvait traverser à pied à l’occasion des fortes marées et rejoindre en face le domaine […]

  7. […] avaient deux sites d’attache : l’un au port de Mordreuc et l’autre dans le havre des Bas-Champs. Les gabares mouillaient dans les souilles comme celles […]

  8. […] de transit, Mordreuc était, avec les Bas-Champs, un des deux ports d’attache des Gabarriers de la Rance. A Mordreuc, vous pouvez voir les souilles où ils échouaient leurs grosses gabares. A Mordreuc, […]

  9. […] de Mordreuc A Mordreuc comme aux Bas Champs, vous pouvez voir les souilles où échouaient les gabares de Pleudihen. Les souilles de Mordreuc étaient empierrées. Saint Malo avait besoin de bois de chauffage, les […]

  10. […] de transit, Mordreuc était, avec les Bas-Champs, un des deux ports d’attache des Gabariers de la Rance. A Mordreuc, vous pouvez voir les souilles où ils échouaient leurs grosses gabares. A Mordreuc, […]